T comme un trou dans le mur

Cet article fait suite à un article paru dans les Vendredis Intellos sous le titre « Un trou dans le mur ».

« Parfois, il suffit d’un trou dans un mur pour réussir un projet éducatif et obtenir une reconnaissance internationale »
Source Times of India et « L’école dans les nuages », Textes de Sabine Grandadam et Alexandre Scher, Courrier International, Des cas d’école pour appendre autrement, îledeFrance Numéro 46/avril 2013, p24

Tout a commencé en 1999 quand le Dr Sugata Mitra a décidé d’installer un ordinateur dans un des murs extérieurs de sa société d’informatique…Et pas n’importe quel mur ! Celui qui était mitoyen d’un bidonville de New Delhi.

hole in the wall project
Projet « Hole-in-the-Wall », Inde; Crédit Photo: Peter Tittenberger. Paternité, Pas d’utilisation commerciale, Partage selon les Conditions Initiales Certains droits réservés (licence Creative Commons)

Après quelques petites réticences, des enfants se sont approchés pour découvrir « l’appareil dans le trou » et encouragés par le Dr Mitra, ils ont commencé à l’utiliser.
« C’est de votre côté du mur ! » a lancé le Dr Sugata Mitra (Source : l’article publié par FRONTLINE/World).
Quelle jolie porte vers le monde de la connaissance à l’époque !
Le résultat de cette expérience a été immédiat. Non seulement les enfants apprennaient seuls à utiliser l’ordinateur mais ils commençaient à diffuser leur savoir aux autres enfants. Ils utilisaient également internet pour acquérir des connaissances.
Par cette expérience, le Dr Sugata Mitra souhaite prouver qu’en mettant l’enfant dans un univers stimulant sa curiosité, l’enfant est capable, sans l’intervention d’un enseignant, d’apprendre. C’est ce qu’il appelle le « minimally invasive education”.
Cette histoire, c’est aussi celle du petit Rajinderv qui avoua que même si il passe du temps sur le site de Disney, cela ne l’empêchait pas d’aller jeter un coup d’œil sur des sites d’information ou d’utiliser le logiciel de dessin installé sur l’ordinateur.
Devant le succès de cette expérimentation, le Dr Mitra a décidé de répliquer cela dans d’autres murs, en veillant à ce que les filles aient autant accès que les garçons aux ordinateurs.
Cette expérience dure maintenant depuis 14 ans et elle a valu, en mars dernier au Dr. Mitra une reconnaissance mondiale grâce au prix qui lui a été décerné par l’organisation TED, connue pour ses conférences sur les idées innovantes d’aujourd’hui et de demain.
Mais loin de s’arrêter en si bon chemin, le Dr Mitra, aujourd’hui enseignant à l’université de Newcastle (Royaume-Uni), a décidé de lancer un nouveau projet « L’école dans les nuages ». L’objectif est clair : mettre en ligne des cours accessibles aux enfants du monde entier qui n’ont pas la chance d’aller à l’école mais aussi à tous les autres enfants !

Sources et pour en savoir plus:

Source Times of India et « L’école dans les nuages », Textes de Sabine Grandadam et Alexandre Scher, Courrier International, Des cas d’école pour appendre autrement, îledeFrance Numéro 46/avril 2013, p24
http://www.ted.com/
http://www.pbs.org/frontlineworld/stories/india/thestory.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.