U comme Ulysse 31

Connaissez-vous Ulysse 31? C’est une série de dessins animés franco-japonsaise diffusée pour la première fois en 1981 sur FR3. Elle a été créée par Jean Chalopin,  Nina Wolmark et Bernard Deyriès.

Durant les 26 épisodes, on suit Ulysse, son fils Telemaque, Thémis la Zotrienne et Nono le petit robot qui errent à travers l’Olympe, le chemin de la terre ayant été effacé de la mémoire de leur vaisseau.

Qu’y a-t-il d’éducatif là-dedans?
Tout d’abord, c’est une excellente initiation ludique à la mythologie grecque, qui est encore, il me semble, dans le programme scolaire de sixième.
Dans cette version très librement revisitée de l’Odyssée d’Homère, on y retrouve Poséidon bien-sûr et d’autres Dieux grecs mais également Circé l’enchanteresse, les Sirènes, Charybde et Scylla, le Cyclope et bien d’autres. Le vaisseau d’Ulysse s’appelle d’ailleurs l’Odysseus si on avait encore un doute.

La force de ce dessins animé à l’époque est d’avoir « surfé » sur le raz de marée Star Wars. Impossible de décrocher le regard de l’écran avant le générique de fin ! Les chansons étaient également très réussies car on s’en souvient encore trente ans après.

On peut dire ce que l’on veut, mais Ulysse 31, ça marche ! Je me souviens encore de la tête de notre professeur d’Histoire-Géographie de Sixième, quand il a vu que nous connaissions déjà la mythologie grecque. Et comme c’était un passionné de théâtre également, il nous a fait découvrir une autre façon ludique d’apprendre : « Au Rivage des Dieux » de Rosine Gueugniaud.

Je crois que je ne vais pas en dire plus et je vais vous laisser voir et revoir les épisodes d’Ulysse 31.

Sources:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ulysse_31

http://ulysse31.saitis.net/

 

 

2 Commentaires

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    Bécassine

    J’ai 41 ans et le générique du dessin animé me trotte encore dans la tête. Tout comme vous, j’appréciais beaucoup Ulysse 31… et surtout Nono, le petit robot ! Le titre de cette série télévisée me fait penser également à mon chien que j’aimais tant et qui portait, lui aussi, le charmant nom d’Ulysse…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.